15 March 2006

"Ne restons pas les bras croisés devant les Français"

From LeMonde.fr
M. de Villepin a rappelé que le CPE prévoyait "un filet de sécurité", dont il souhaite qu'il "soit étendu avec les partenaires sociaux en cas de rupture" du contrat. "Au bout de quelques mois, les jeunes pourraient avoir un droit à la formation de trois mois, avec un complément de rémunération", a-t-il redit. S'agissant de l'évaluation du dispositif tous les six mois avec les partenaires sociaux, une autre piste avancée dimanche soir sur TF1, le premier ministre a lancé : "Si cette évaluation montre qu'il y a quelque chose à ajuster, qu'il y a des éléments à ajouter, nous le ferons pragmatiquement". "En attendant, essayons, avançons, ne restons pas les bras croisés devant les Français", a-t-il ajouté en demandant à M. Hollande de "descendre dans la vie réelle" et de "faire preuve jour après jour d'esprit de responsabilité".

Return to the beginning of this blog


, , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home










Parisblog

Site au hasard
Voir la liste